Concerts

Photo Natacha et Eric 3

Grand concert orgue et violon

Natacha Triadou et Eric Lebrun nous font le plaisir de venir donner un concert le samedi 21 octobre.

 

Le talent exceptionnel de Natacha TRIADOU a été reconnu par les plus grands maîtres du violon.

Après sa découverte de l’instrument à l’âge de 4 ans, ses premiers contacts avec le public deux ans plus tard, sa formation se poursuit au Conservatoire de Toulouse où elle obtient, à 12 ans, le 1er Prix de solfège et l’année suivante la Médaille d’Or de violon. A 14 ans, suite à sa participation au Festival «Pablo Casals » de Prades, elle bénéficie des conseils de Gérard POULET, et donne sa première prestation télévisée à la Halle aux Grains de Toulouse.

Sa rencontre avec Lord Yehudi MENUHIN est déterminante : impressionné par son jeu, il lui demande de venir étudier dans son école en Angleterre. Elle y enrichit son art grâce à ses conseils et à ceux d’autres grands maîtres de la scène musicale internationale, se produit très souvent en concert et jouera sous sa direction au Queen Elisabeth Hall de Londres.
A l’issue de cette formation prestigieuse, elle étudie avec Petru MUNTEANU et Maria EGELHOF à la Musikhochschule de Lübeck en Allemagne. Parallèlement, elle participe aux Master-classes de Zachar BRON dans le cadre du Schleswig-Holstein Musik Festival.

Plus tard, elle rencontre Alberto LYSY qui lui propose d’intégrer l’International Menuhin Music Academy (IMMA) de Gstaad en Suisse, où elle reçoit son enseignement ainsi que celui de Jeremy MENUHIN et d’autres grands artistes.

Natacha TRIADOU s’est produite lors de nombreux concerts, en France comme à
l’étranger, et a participé à des festivals renommés parmi lesquels le Festival Menuhin (Gstaad Suisse), le Festival «George Enescu » (Roumanie) , ou encore celui d’Estoril au Portugal, le Festival de Goslar-Harz en Allemagne, les Interlaken Classics en Suisse, le Festival « C’est pas Classique » à l’Acropolis de Nice etc.
Elle a joué en soliste avec le Chamber Orchestra of London, la Camerata Lysy, l’Orchestre Philharmonique Européen, le Tübinger Kammermusikkreis etc. dans des salles prestigieuses telles que le Victoria Hall de Genève, le Paul Klee Zentrum de Berne, l’Abbatiale de la Chaise Dieu, la Basilique Saint Sernin de Toulouse, l’Abbaye de l’Epau, la Tonhalle de Zürich, le Mont Saint Michel etc.

Son sens musical et sa virtuosité lui permettent d’aborder tous les répertoires et c’est ainsi qu’ elle a également donné de nombreux concerts en solo, en formation de chambre, avec piano ou orgue et créé le Concerto pour violon « Madness and Salvation » d’Adrien CASSEL au Théâtre de Fontainebleau avec l’Orchestre Philharmonique.

Ancien élève de Gaston Litaize, Eric Lebrun fait ses études au Conservatoire de Paris. Il en sort muni des plus hautes distinctions, dont un premier prix d’orgue dans la classe de Michel Chapuis.

Il étudie entre autres auprès d’Anne-Marie Barat, de Daniel Roth, Olivier Latry, Michel Bouvard, des pianistes Bruno Rigutto et Pierre Duvauchelle, du chef d’orchestre Gérard Devos, des musicologues Jean Maillard, Brigitte François-Sappey, Jean Saint-Arroman, avec qui il participe à la reconstitution de la musique d’offices complets du XVIIème siècle.

Lauréat et finaliste de plusieurs concours internationaux (orgue, composition, musique de chambre), il est nommé en 1990 organiste titulaire du grand orgue Cavaillé-Coll de l’église Saint Antoine des Quinze-Vingts à Paris, où il enregistre notamment les œuvres complètes de Jehan Alain, Maurice Duruflé et César Franck ainsi que plusieurs émissions pour France-Musique.  Il fonde et dirige depuis 1991 les Chœurs de Saint-Antoine, dont le répertoire comprend les grandes partitions d’œuvres sacrées du Moyen-Âge à nos jours.

Il constitue un duo à quatre mains avec  Marie-Ange Leurent, et collabore comme soliste avec de nombreux orchestres et chœurs (Ensemble Orchestral de Paris, Orchestre National de Budapest, Ensemble Instrumental Jean-Walter Audoli, Chœur de Radio-France, Chœur régional Vittoria d’Ile-de-France, Ensemble Vocal Michel Piquemal, Orchestre Symphonique de Aarhus…) Il est le créateur de nombreuses partitions contemporaines, parfois écrites à son intention (Valéry Aubertin, Jacques Castérède, Thierry Escaich, Kamilio Lendvay, Gaston Litaize…).

Comme compositeur,  il est l’auteur d’une cinquantaine d’œuvres, allant du violon seul à l’oratorio, dont un cycle de Mystères du RosaireTrois poèmes liturgiques (commande du Festival de musique sacrée de l’abbaye de Sylvanès), Sonata sacra pour grand orgue (commande du Festival du Comminges), Canticum fratris solis d’après François d’Assise (création  France-Musique)…

Après avoir enseigné au Conservatoire de Fontainebleau, à la Sorbonne, dirigé l’Ecole Nationale de Musique et de Danse de Cachan, puis fondé le cours de Didactique du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Eric Lebrun est aujourd’hui professeur d’orgue au Conservatoire à Rayonnement Régional de Saint-Maur des Fossés tout en donnant régulièrement des cours dans des institutions telles que la Royal Academy of Music de Londres ou les Conservatoires Nationaux de Bologne, Piacenza (Italie) ou Zwolle Pays-Bas). Fondateur des académies d’orgue de Nemours, puis de Sarlat, professeur pendant plusieurs années à l’Académie Internationale du Comminges. Il fut seize années consécutives directeur artistique de l’Académies d’orgue d’Issenheim, qui rayonne sur une trentaine d’instruments alsaciens, avant de fonder celle de Bourron-Marlotte, dans la région de Fontainebleau. Il est titulaire des Certitificats d’Aptitude aux fonctions de professeur d’orgue, de culture musicale et de directeur. Il signe en 2006 une biographie de Dietrich Buxtehude (Bleu-Nuit Editeur), dont il enregistre la même année l’œuvre d’orgue en 6 CD avec Marie-Ange Leurent (Bayard-Musique), qui obtient le Grand prix du disque de l’Académie Charles Cros, puis l’intégrale de l’œuvre d’orgue de Boëly (Choc du Monde de la Musique), accompagnée d’une biographie co-signée avec Brigitte François Sappey. Eric Lebrun est le président-fondateur de l’Association Gaston Litaize. Il a enregistré avec Marie-Ange Leurent l’œuvre d’orgue de ce compositeur pour son centenaire en 2009.

L’année 2010 voit la publication des Vingt Mystères du Rosaire op. 10, et d’un double-album consacré à Franz Liszt chez Bayard-Musique. En 2011 il créée en l’église Saint-Eustache sa Suite op. 18 pour grand orgue. Enfin, en 2012, il publie une monographie de César Franck chez Bleu-Nuit.

Eric Lebrun est membre-rapporteur de la Commission Nationale des Monuments Historiques.

Sa classe de Saint-Maur rejoint le Pôle Supérieur 93 en juin 2015. Il est nommé en décembre 2015 professeur honoraire à l’Académie Royale de Musique de Aarhus (Danemark). Il entreprend avec Marie-Ange Leurent un enregistrement complet de l’oeuvre de Bach en 20 CD programmés jusqu’en 2020 (Monthabor Musique).

En 2016, il signe une nouvelle biographie de Johann Sebastian Bach (Bleu-Nuit Editeur).

Photo Natacha et Eric 3

Orgue de Montfort sur Meu
découvrez l'historique de l'instrument

Les Mercredis de l’Orgue 2017

Orgue de Montfort sur Meu découvrez l'historique de l'instrument

12 juillet – Trompette et Orgue avec Sylvain Perrin et Pascal Tufféry

26 juillet – A la découverte de l’orgue avec Alain Fromy. Concert pendant lequel on découvre progressivement les différents jeux de l’orgue et ses mécanismes, la soirée se terminant à la tribune

9 août – Carte blanche à Jean L’Ange

23 août – A la découverte de l’orgue avec Alain Fromy. Concert pendant lequel on découvre progressivement les différents jeux de l’orgue et ses mécanismes, la soirée se terminant à la tribune

Trio Aquilon

Le Trio Aquilon le 1er octobre

Les Amis de l’orgue sont heureux de recevoir le Trio Aquilon, pour la première fois en Bretagne. Orgue, flûtes et saxophones, ce Trio propose un programme exceptionnel, avec des transcriptions d’orchestre raffinées, et tous les trois font preuve d’une virtuosité époustouflante.

Né en 2003 en recherche de sonorités nouvelles, le Trio Aquilon propose, au-delà de la découverte d’un répertoire, l’exploration infinie des différents timbres des trois instruments.

C’est au sein du Conservatoire de Dax, où ils enseignent tous les trois, que Christophe Piedoux organiste, Philippe Lacrouzade saxophoniste et Bruno Marq flûtiste se rencontrent et fondent le Trio Aquilon.

Non loin d’être un défi, cette formation unique et originale propose à l’orgue, au-delà de l’exploration infinie des différents timbres des trois instruments, de nouveaux horizons…

A l’orgue, Christophe Piedoux 1er prix du CNR de Roubaix et du CNR de Bayonne, titulaires des grandes orgues de la cathédrale de Dax, apporte l’art de la registration permettant l’équilibre et le mariage des différents sonorités, donnant tour à tour au Trio Aquilon un aspect orchestral ou chambriste.

Aux saxophones, Philippe Lacrouzade 1er prix du CNR de Bordeaux participe régulièrement à la création d’oeuvres contemporaines et amène la modernité, tant par la recherche de sonorités nouvelles que par le répertoire original créé par des compositeurs contemporains désireux d’écrire pour le Trio Aquilon.

A la flûte et au piccolo, Bruno Marq 1er prix de la ville de Paris. Par son expérience d’orchestre (opéra de Lyon, Ile de France, San Sébastian, Bayonne) et par ses études d ‘écriture, il propose et réalise les arrangements pour le Trio Aquilon.

Aujourd’hui le Trio Aquilon, à travers les nombreux concerts qu’il donne, permet au public de découvrir l’orgue autrement.   Trio Aquilon affiche 5

Programme   Georges Bizet Suite de l’Arlésienne (extraits)   Serguei Rachmaninof Vocalise opus 34   Jean-Sébastien Bach/Ferrucio Busoni Chaconne en ré mineur BWV 1004   Edward Grieg Peer Gynt (extraits)  Antonin Dvorak Largo de la Symphonie n° 9  Dimitri Chostakovitch Trois pièces

Présentation des concerts

LES MERCREDIS DE L'ORGUE EN BROCÉLIANDE

Juillet et Août

Depuis la restauration des orgues de l’église paroissiale, en 1984, l’Association des Amis de l’Orgue que préside Alain Fromy, a organisé chaque été des présentations de l’instrument, qui reste encore aujourd’hui assez méconnu et mystérieux.

Les soirées « à la découverte de l’orgue » permettent donc de découvrir ce qu’est cet instrument, comment il fonctionne. Un montage de diapositives, prises lors de la restauration, permet aux spectateurs d’entrer progressivement à l’intérieur de l’orgue. Chaque jeu est présenté, l’un après l’autre, et en même temps que l’on voit les tuyaux, Alain Fromy, aux claviers, interprète une œuvre du répertoire illustrant ce jeu. La soirée se termine à la tribune, où chacun peut poser ses questions et voir enfin, en réel, l’instrument.

Depuis quelques années, à ces soirées découverte s’ajoute des soirées « carte blanche à ... » qui permettent à de jeunes organistes de se produire en concert, en faisant découvrir un répertoire qui leur tient particulièrement à cœur. Ces soirées sont une aide pour des jeunes qui n’ont pas toujours de proposition de concerts : se produire en public fait partie du cursus de tout organiste. Pour les « Mercredis de l'Orgue », c’est une chance : le niveau d’études en musique est tel aujourd’hui, que ces concerts sont toujours de bonne qualité.

 

CONCERTS D'AUTOMNE

Les concerts d'automne accueillent des artistes qui magnifient l'instrument à travers des œuvres d'hier et d'aujourd'hui.